:: EMPIRE NOIR  :: Irianeth :: Forteresse Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tien, salut chef(PV:chef)

avatar
Citra
Sous chef de l'Ordre d'Irianeth
♦ Inscription : 30/09/2018
♦ Missives échangées : 6
Localisation : Irianeth
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Oct - 19:43
Être sous-chef de l'élite impérial, quel honneur. Un honneur remplis de devoir envers ce peuple qui espérait des résultats. Les préparations touchaient à leurs fins et pour le moment, nous ne connaissions pas l'étendue des forces à affronter. Depuis longtemps nous nous préparions, mais de l'autre côté, ils ont pu en faire de même, a la seule différence près que nous partions de plus loin. Des ruines et quelques survivents d'une guerre très coûteuse pour nous avec bien peu de résulta. Cette foi, tout serait différent, la guerre ne se jouait pas qu'avec la force brute. Et surtout, nous devrions changer de plan, car la vielle stratégie aura pour simple résulta d'échouer une troisième foi. Je n'étais pas chef, je le savais, mais j'avais mon mot à dire sur les futures actions a apporter.

Je connaissais la hâte de Shaon, bien qu'elle était partagée, nous ne devrions pas nous précipiter. Je ne connaissais pas son point de vue, mais je comptais bien le lui faire comprendre, et ce, malgré le fait qu'il ai plus de muscle que moi. Bref le lieu de la rencontre ? La salle d'entraînement... Je savais très bien qu'il pourrait vouloir en découdre avant, pendant ou après la conversation, j'exaucerais son souhait. Je n'ai pas sa force physique, mais j'ai bien d'autre atout dans ma manche pour le mettre au tapis et il savait sûrement que ses bras ne feraient pas tout. J'aurais pensé lui faire une petite blague... Mais non, ça serait prévisible, j’attendrais une autre occasion pour me payer sa tête... Et vue le sujet de discutions, ce n'était pas du tout le moment, malheureusement pour moi. J'arrivai avant lui toujours dans l'optique de le faire attendre le moins possible... Mais, aussi, car j'avais hâte de m'entraîner avec lui, chose que je ne faisais pas trop souvent. Quand je le vis arriver, je lui dis avec un sourire:

-Tien, tu choisis des lieux étrange pour une discutions aussi sérieuse, je me demande bien pourquoi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shaon
Chef des chevaliers d'Irianeth
♦ Inscription : 02/10/2018
♦ Missives échangées : 3
Localisation : Irianeth
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 3 Oct - 19:39
S'il y avait une chose dont le Léonin était sûr, c'est que la guerre n'allait pas tarder à rattraper l'Ordre noir. Depuis maintenant plus de vingt ans, pour les plus vieux d'entre eux, les chevaliers d'Irianeth s'entrainaient dans cette optique. Chaque jour, leur était répété qu'ils allaient être l'instrument de la vengeance de l'Empereur. Beaucoup d'habitants du continent noir avaient souffert dans les dernières guerres, les Tanieth et bien d'autres races avaient manqués de disparaitre. La fureur et la crainte partageaient les cœurs des soldats. Shaon ne pouvait pas veiller sur toute l'armée impériale, mais sur son ordre de chevalerie, il le pouvait aisément. C'était même son rôle. Propulsé à la tête des troupes, le Léonin prenait bien conscience des responsabilités et des enjeux d'une telle position. C'est pour cela qu'il avait été choisi, après tout. Mesuré, calme, le Léonin possédait une véritable force de réflexion et de maitrise de soi, cachée derrière son apparence guerrière. Pour l'instant, ils n'avaient connus que les murs de la forteresse. Mais bientôt, ils seraient sur les plaines vertes d'Enkidiev, les armes en mains, pour faire tomber leurs ennemis de toujours. On pouvait préparer se préparer physiquement autant que l'on le souhaitait, mais le fait était là : La nouvelle génération d'Irianeth n'avait jamais connus les champs de batailles, pour la plupart. C'est dans l'idée donc, de se mettre au point avec celle qui serait son bras droit pendant leur campagne, qu'il demanda à Citra de le rejoindre au camp d'entrainement.

Pourquoi un tel choix de lieu ? Shaon ne savait pas trop. Peut être parce que le camp d'entrainement avait été leur seconde maison pendant bien des années, et qu'il lui paraissait presque logique de se rendre là bas. Peut être aussi pour l'occasion de taper le fer. Toujours est-il que l'endroit lui avait parut presque logique, et qu'il s'y rendait donc, sachant que Citra s'y trouverais déjà. L'Ordre s'était entraîné ensemble, avait grandit ensemble. Il connaissait donc le côté à la fois très responsable de la sous-chef, mais aussi son côté farceur et parfois imprévisible. Une rude combattante, avec elle aussi un talent pour mener les troupes. Des compétences qui ne seraient pas de trop dans ce qui allait les attendre.

Son arrivée n'allait pas passée inaperçue, car le Léonin était venu équipé d'une partie de son attirail de guerre. En fait, c'était une habitude, il était rare de voir Shaon sans ses armes, au minimum. Les deux lames cliquetaient au grès de ses déplacements. Il n'avait pas passé son armure lourde, se contenant de quelques pièces d'armures légères, en cuir. Être une boite de métal sur patte n'avait rien d'agréable en temps de paix. Il avisa donc Citra en arrivant, et ne put s'empêcher d'avoir un bref sourire en coin devant sa remarque.

"Pourtant, n'est ce pas ici que nous sommes le plus chez nous ? Je n'ai jamais compté tout le temps passé dans cette cour, mais c'est très certainement une bonne partie de notre vie. Et puis, c'était soit ça, soit mon bureau, rien de bien intéressant là bas."

Shaon avait un habituel ton de voix calme, posé, que rien ne semblait pouvoir perturber. Il jeta un bref coup d'oeil à la cour déserte, avant de hausser brièvement les épaules. Puis il rejoignit Citra, se posant dos contre un des murs de la cour, lâchant un petit soupir.

"Je ne dis pas non à un peu d'exercice par la suite, si ça te chante. Par contre, je dois te communiquer une information toute fraîche, avant."

Croisant alors les bras, il posa son regard sur Citra, gardant son sérieux pour l'instant. Shaon savait se détendre bien sûr, mais pour l'heure, il s'agissait du travail. Et il était toujours très sérieux quand il en était question.

"Les préparatifs sont sur le point de se finir. Ce n'est plus qu'une question de semaines, voir peut être de jour, avant que nous embarquions. On doit se tenir prêt à tout moment pour le départ. Voilà ce qu'il en est. Bientôt, on va débarquer en terre presque inconnue, face à des forces dont on à aucune idée de l'importance"


Il fit craquer un peu son cou, bougeant légérement la tête. Pour l'instant, le Léonin posait simplement les faits, et il continua alors.

"Nous deux, nous serons les fers de lances de l'Ordre. Nous allons devoir mener des troupes qui, pour la plupart, n'ont jamais participé à un vrai combat, et faire en sorte qu'elles se surpassent. On ne veut pas des mêmes échecs que ceux rencontrés dans le passé. Si l'on fait des erreurs, c'est tous les chevaliers qui en pâtirons, et on ne peux pas se le permettre." Il la regarda "Et c'est pourquoi je considère qu'on doit tout se dire, sans langue de bois. L'Union de l'Ordre fera notre force, et elle commence par nous deux. Je sais que tu voulais donner ton avis sur tout ce qui nous attends, alors profitons des jours qu'ils nous restent pour se mettre au point."

Hochant légérement la tête, il termina, en posant une question à l'intention de la sous-chef.

"Alors, tu te sens prêtes, pour ce qui va nous attendre ? Hâte de passer aux choses sérieuses ?"

Avec un bref sourire en coin, il attendit donc la réponse de Citra, gardant sa position pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Citra
Sous chef de l'Ordre d'Irianeth
♦ Inscription : 30/09/2018
♦ Missives échangées : 6
Localisation : Irianeth
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Oct - 9:40
Je connaissais déjà les faits, j'avais disons fais mes devoirs à ce sujet crucial. Sauf que l'histoire nous apprenait bien des choses comme la nature altruisme de cet ennemi. De base, quelque chose de très simple, mais qui en dévoilait des failles que l'on pouvait exploiter, le plus beau ? L'exploration de cette dite faille était moins risquée qu'une guerre ouverte, mais aussi plus fourbe, mais une guerre est une guerre, on se foutait bien de l'endroit ou on frappait si le coup fait mal, on frappe, c'est comme ça que l'on gagne une guerre, pas en se ruant comme des bêtes sur une terres dont nous savons, dans les faits pas grand chose. Quelques cartes de la géographie ainsi qu'une carte maritime et les récits de leurs "vertus".

Shaon parlait comme un vrai guerrier. Les choses sérieuses... Oui, bien sûr, pourquoi pas ? Comme dit précédemment, cette presse pourrait être l'instrument de notre vengeance ou bien de notre perte... Au choix. Je le regardais de mon aire les plus franc avec un sourire au visage, lui signalant clairement que j'avais au moins aussi hâte que lui. Par contre, je ne voulais pas jouer l'entièreté des événements chez eux, par le passé, nous n'avions pas gagné de guerre ouverte aux protes de leurs royaumes. Alors, pourquoi ne pas changer les choses et essayer de les éloigner de leurs royaumes?. L'idée était à développer, mais la globalité y était. Le mensonge était une arme puissante bien utilisé. Étions nous obliger de leurs dire que nous sommes de l'empire d'Irianeth? Je finis lui dire le développement de mes pensés assez simplement.

-Oh oui mon frère, tu ne sais pas à quel point j'ai hâte, mais je désapprouve un conflit ouvert avant que nous n'aillions frappé un coup fort. Et je ne te parle pas de la destruction d'un royaume isolé dans la neige et aussi de toute vie sociale. De toute façon, ce genre de tactique ne nous a pas menées nulle-part. Réfléchis. Ils conaissaient bien... Ou pas les Hommes-insectes mais ne savent presque rien de nos races respective. La géopolitique de notre empire leur ai également inconnu et au dernière nouvelle, si tu as déja ouvert un livre, ils sont pas de nature a chercher les problème, ceci pourrait jouer en notre faveur puisque rien ne nous oblige de leur dire quoi que ce soit de vrai. Je te donne un exemple, essayé de leur faire croire que l'empire est divisé, question de déplacer les problèmes a un endroit plus... connu de nos troupes par exemple. S'ils mordent, on frappe fort avant une guerre et s'ils ne mordent pas, bah, on passera aux choses sérieuses comme tu dis.

Je continuai de le regarder des plus franchement, j'espérais qu'il apprécie ce genre d'idée, bien que Shaon ne soit pas quelqu'un de fourbe de nature, je crois... Ou plutôt espère qu'il saura saisir une bonne occasion de bien frapper Nous serons le fer de lance de l'ordre... Oui, ne t'en fais pas, je suis peut-être plus petite que toi, mais mes ennemies se souviendront longtemps de m'avoir croisé. Il connaissait ma valeur, je le savais que trop bien, il était à mes yeux... Parfois téméraire, mais pas idiot, sinon, il ne serait pas chef.

-Pour le souci de l'informations, de jouer en traître nous donnera aussi le temps de prendre des informations utile comme la géographie et l'étendu des forces de nos ennemies. Nous pourrons ainsi mieux adapter notre stratégie si nous savons ce à quoi nous avons affaire. Pour ce qui a de tout ce dire, c'est bon pour moi, mais il sera de notre devoir de s'assurer que le reste de l'ordre le comprend et tu ne seras pas seul à livrer le message.


Je marquai une petite pause, en regardant les alentours. Il avait eu raison, nous ne pouvions pas calculer les heures passées ici avec les autres à s'entraîner, se préparer pour ce moment t'en attendu, un deuxième chez-soi, en effet. Je continuai donc.

-Oui, tu as bien raison... aussi à ce sujet, c'est un peu un deuxième chez-soi pour tous ceux qui y on passé autant de temps qu'a dormir... Voir plus. Et pour éviter les fautes du passé, il faut éviter de reproduire les mêmes gestes. Et... je savais bien que tu voulais échanger quelques coups avec moi. Ton aisance avec les armes me laisse parfois croire que tu les préfères aux mots et pour ça, je n'ai pas besoin de te demander confirmation, vois-tu ? Alors si tu veux livrer un combat, je dis, pourquoi pas, mais je me donne le droit a tous mes tours, les aveuglements, les illusions, les obstacles de fourbe ainsi que les boucliers de tout type. Pas que j'ai peur de toi, mais j'aime me battre avec tout ça. Sauf si tu me demandes clairement de ne pas le faire, je saurai me retenir pour toi chaton.

Pourquoi ce surnom? Simplement le taquiner un peu, justement, car ça n'avait absolument rien de valorisant, au moins comme ça, j'étais sur qu'il ne m'interdirait pas de m'amuser avec ma magie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enkidiev's Souls  :: EMPIRE NOIR  :: Irianeth :: Forteresse-
Sauter vers: