:: ENKIDIEV  :: Royaume d'Émeraude :: Château d'Émeraude :: Intérieur du château Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La rencontre des chevaliers (PV les chevaliers d'émeraude)

avatar
Enkidiev's Souls
PNJ ▪ Oeil qui voit tout
♦ Inscription : 21/11/2017
♦ Missives échangées : 164
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Juil - 5:34
La longue table dans l'aile des chevaliers était maintenant dresser. Les serviteurs c'était éclipser laissant derrière eux nourriture et vin pour les vaillants défenseurs du continent. Les chevaliers d'émeraude entrait tous l'un après l'autre pour cette séance d'urgence ordonner par le roi lui même. Le mage d'émeraude était présent pour coordonner le tout et agir d'intermédiaire pour le roi auprès des chevaliers.

Finalement après quelques minutes d'attente un conseiller du roi vint à leur rencontre. Il était habillé des couleurs du royaume d'émeraude et portait ses cheveux blanc au épaules. Il avait une mine renfrogner et de toute évidence il n'avait pas envie d'être ici. Son regard balayais devant lui les hommes et les femmes en armure. Il jeta un petit regard au mage du royaume avant de prendre la parole :


- Le Roi tiens à s'excuser de ne pouvoir être ici lui même, mais vous devez comprendre que son état l'oblige à garder le lit. Ainsi, il m'a demandé de vous informer de la situation : des paysans de Zénor sont venus nous avertir que des vaisseaux avait été vus au large de la coté. Sa majesté compte sur vous pour vous informer de la situation sur place. Ensuite, Sa Majesté tiens à signaler que pour une raison inconnue, votre chef à trouvé la mort dans des circonstances inconnus. Le rôle de chef devrait revenir en toute logique à son bras droit, mais il souhaitait avoir l'avis de chacun ici.  Pour terminer, le mage Tripalior servira d’intermédiaire. Sa parole fera office de loi pour cette rencontre... Je vous suggère de commencer à trouver qui dirigera l'ordre.

Il inclina légèrement la tête et ce retourna. Il sortie de la pièce en ajoutant.

Tripalior, Sa majesté vous fait confiance. Prenez la bonne décision, votre poste en dépend.

(HJ: Pour l'ordre des tours Tripalior commencera en premier. Ensuite pour l'ordre à votre guise, tous les chevaliers ont obligation de répondre. Vous avez une semaine chaque pour répondre, si vous ne pouvez pas pour des raisons personnelle veuillez nous en informer, merci)




- Compte fondateur & PNJ -.

En cas de pépin ou toutes questions, veuillez vous adressez aux admins : Katara ; Redÿsco ainsi qu'aux modos : Elecia ; Tripalior

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tripalior
Modo ▪ Magicien d'Émeraude
♦ Inscription : 21/11/2017
♦ Missives échangées : 14
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Juil - 8:58
Toute la semaine, j'avais attendu ce jour. Évidement sans trop savoir ce qui allait suivre. Je savais avec évidence qu'il y aurait une guerre. Même si le roi était vieux, je lui faisais encore confiance et mon vieux maître n'aurait pas mis autant d’énergie sur des oui-dire. Les seules informations que nous disposons de cet ennemi du passé étaient dans les livres qui racontaient l'histoire des dites guerres. Le reste, il faudrait l'apprendre par nous-même pour voir ce qu'ils valaient et sur tout ce qu'ils avaient appris, car si ils revenaient, c'était forcément avec des stratégies différentes ou possiblement une autre mentalité? Il faudrait impérativement en savoir plus avant de déclarer une guerre ouverte, même si tout le monde le sais : même avec le temps, il y a des choses qui ne change pas.

J'étais vêtu de ma robe de mage, j'avais ni épée ni bâton. Simplement mes facultés magiques, quoi qu'il y a des chose que même la magie ne peut m'aider à faire. Je devais coordonner des gens, qui a mes yeux était plus valeureux et plus courageux. Toujours cette forme de complexe... C'était plus fort que moi. J'étais fier d'être mage... Mais, a mes yeux c'était comme si c'était une alternative à un échec.

J'étais nerveux... Très nerveux, chose qui n'est pas a mon habitude. Je suis Pas de nature timide, mais j'avais tout fait pour éviter le contacte avec les chevaliers sans nuire à mes fonctions. Pour tout résumé, si la situation ne l’obligeait pas, j'étais plongé dans mes livres et je parlais a personne. J'étudiais les plans de cours que je devrais à mon tour donner avec une certaine nostalgie. Le roi m'avait informer de l’obligation de parler à l'ordre au sujet des dires des paysans et de la mort de ma meilleure amie qui eu l'effet d'un coup de poing. Je restai néanmoins Impassible, il fallait la remplacer et de préférence, quelqu'un avec qui je n'aurais pas trop de mal à communiqué. Bien sûr, je saurais rester juste dans la nomination d'un nouveau chef pour que tout le monde voulant le poste ai une chance égale.

Je fis les derniers préparatifs sur comment amener tout ça devant ceux que j'évitais actuellement. J'avais évidemment pris le temps de les avertir du moment et de l'endroit de la réunion. Quelqu'un allait me faire le reproche de mon manque de temps ? À voir... Les servants avaient fait un travail formidable à la table du grand hall des chevaliers puis étaient patients sans se faire remarquer. C'était perché sur une torche éteinte sous ma forme corbeau que je les avais regardé travailler. Habituellement, j'étais en retard, mais pas pour une réunion de l'ordre de Sa Majesté. J'attendis un court moment puis je repris ma forme humaine tout juste avant l'arrivée du premier chevalier et du conseiller du roi que je ne pris pas le temps d'écouter puisque je savais ce qu'il allait dire. Je le salua poliment d'un signe de tête lorsqu'il prit congé.

Je dévisageai tous les chevaliers devant moi dans un silence quasiment morbide. Je cherchais mes mots à vrai dire. Je finis par parler au bout de trois bonnes minutes de silence.

-Bonjours et bienvenue a tous  à la première réunion officiel de l'ordre. Nous réglerons un point tout de suite, il faut un nouveau chef et la logique du conseillé fonctionne très bien sur papier, mais pas dans la mentalité dans la quels nous avons tous été éduqué. Je marqua une pause en regardant tout le monde pour leurs dire:J'aimerais maintenant savoir qui voudrait du rôle de chef et pourquoi. Et si Liam ne veux pas s'encombrer de ce rôle, j'aimerais également en connaître les raisons.

Une foi l'annonce faite, j'enchaîne tout de suite avec la première mission. Aller interroger les témoins pour possiblement en savoir plus, s'ils avaient quelque chose de plus à raconter. Tout le monde pouvait bien sûr y aller, mais ce n'était pas une obligation.


-Pour ce qui est de cette mission... J'aimerais avoir des volontaires. c'est une belle occasion de voir du pays et de commencer a faire connaître la troisième ordre aux peuples que vous protégerez, Bref, je ne crois pas avoir besoin de vous faire un dessin, puisque c'est une mission d'enquête, on a pas besoin de tout le monde sur le terrain, certain d'entre vous pourront rester au château su vous ne désirez pas y aller.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Redÿsco
Admin ▪ Chevalier d'Émeraude
♦ Inscription : 21/11/2017
♦ Missives échangées : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Aoû - 17:40

Oh bien sûr, il n'avait pas oublié ce pourquoi on l'avait tiré de son milieu de berger de Fal pour l'embarquer bien malgré lui au royaume d'Emeraude. La prophétie, le retour de l'Ordre des chevaliers, des enfants dotés de pouvoirs et lui dans le lot. Pour le meilleur ou pour le pire, mais bien souvent le pire. Il n'avait pas choisi lui, à vrai dire, ses parents ne lui avaient pas laissé le choix lors des tests de montrer sa véritable nature. Ils ne le considéraient d'ailleurs plus comme leur fils à cet instant. Un mal pour un bien, puisqu'il retrouva une famille et un foyer -un peu bancals tout de même- ici à Emeraude.

La seule chose qu'il n'avait jamais trouvé, c'était sa place.

Redÿsco avait un sommeil irrégulier et il n'était pas rare qu'il se lève bien plus tôt que ses confrères et ses consœurs. Souvent, il partait chasser, ou juste vagabonder sous sa forme lupine. C'était un de ces matins-là, et quand il rentra au petit trot léger, un serviteur royal vint le quérir : aujourd'hui se tiendrait une réunion avec le mage d'Emeraude.
Quelque chose d'officiel. Une rareté en soit. La première véritable mission de l'ordre nouveau des chevaliers. Red ne doutait pas que le reste de la troupe serait ravi et impatient. Lui était mitigé.

Vint l'heure de la fameuse réunion. Le brun avait pris soin de prendre un bain et de vêtir les habits officiels des chevaliers à l'occasion. Il entra dans le grand hall, ni le premier ni le dernier, et s'installa nonchalamment. Tripalior était là aussi, évidement. Il s'apprêta à commencer, alors que tout le monde était enfin présent. Visiblement, il cherchait ses mots et rien qu'à l'odeur Redÿsco pouvait sentir sa nervosité. Une grande première pour lui aussi, de mener une telle réunion.

Le Loup d'Emeraude écouta d'une oreille distraite, pensif quant à la perte d'un des leurs. Mais lorsque le mage parla d'une mission extérieur, toute son attention revint à lui. Il ne pouvait pas manquer cette occasion de sortir de ce trou où il tournait en rond depuis des années.

« Etre chef ne m'intéresse absolument pas, mais pour ce qui est de cette mission je pense être un des mieux placés pour partir. »

A Tripalior d'en juger, mais il était certain que question survie, voyage et baroudage, Red était très à l'aise.




“Perhaps we'll meet again”

replied the wolf.


I’m out of my head of my heart and my mind 'cause you can run but you can’t hide, I’m gonna make you mine. Out of my head of my heart and my mind 'cause I can feel how your flesh now is crying out for more.
Redÿsco hurle en #B22222.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Katara
Admin ▪ Chevalier d'Émeraude
♦ Inscription : 21/11/2017
♦ Missives échangées : 32
Localisation : Au château d'Émeraude pour le moment
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Aoû - 18:00
    Katara avait eut un sommeil très agitée. Elle ne savait pas pourquoi mais son rêve était toujours le même, nuit après nuit. Elle se voyait avec une dame qui semblait la connaître mais que pour la femme chevalier, la silhouette et la voix ne lui disait absolument rien. S'étant réveillé un peu en même temps que le soleil, la femme-panthère s'était donc dirigé d'Abord vers les grands bains, puis s'était habillée puis avait prise ses armes afin d'aller s'entrainer dans la cours. Au moment ou le château commençait a devenir un peu plus animé, un garde du roi vint la quérir : une réunion allait bientôt commencé * Une réunion de quoi * pensa la jeune femme. La jeune femme termina donc son entraînement retourna alors dans les grands bains et y relaxa un bon moment ! Une fois les muscles bien détendu, elle se dirigea vers les cuisines pour prendre une pomme puis alla rejoindre les autres, puisqu'elle se doutait bien qu'elle ne serait pas toute seule ! Elle avait vu juste. Il y avait déjà le magicien déjà en place et un conseiller du roi. « Être chef ne m'intéresse absolument pas, mais pour ce qui est de cette mission je pense être un des mieux placés pour partir. » « Si Liam ne prends pas le poste qui lui reviens de droit, je vais le prendre à sa place ! » Les gens la regardait. Après tout, elle était la première a déclarée qu'elle voulait le tire de Chef de l'Ordre. La femme-panthère entendit donc Tripalior discuter. « Pour ce qui est de cette mission... J'aimerais avoir des volontaires.... On a pas besoin de tout le monde sur le terrain, certains d'entre vous pourront rester au château su vous ne désirez pas y aller» « Je n'ose pas croire que je vais dire comme Redÿsco, mais... Je veux en faire partie aussi »


When man and beast become one
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Raven
Chevalier d'Émeraude
♦ Inscription : 27/08/2018
♦ Missives échangées : 3
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 31 Aoû - 3:04
Dévorant tout ce qu’il pouvait mettre sous sa main, Raven avait l’impression d’être le seul ici à profiter de la réunion. Après tout, il ne fallait pas faire croire aux serviteurs qu’ils avaient travaillé pour le rien, il fallait bien manger toute cette nourriture et déguster ce bon vin! Du bon poulet rôti, hum! Et pourtant, personne d’autre ne semblait attiré par cette nourriture. Le magicien était très nerveux (même sans de pouvoir d’empathie, Raven pouvait le voir), et les autres chevaliers ne semblaient pas trop être d’humeur à papoter. Le chevalier du désert savait lire une atmosphère; s’ils voulaient prendre une tête d’enterrement, soit, il n’allait pas insister. Mais il n’allait certainement pas se laisser enterrer vivant comme eux. Tant pis s’ils avaient tous eu une nuit difficile, cela ne le regardait pas.
Enfin… oui, il était triste que leur nouveau chef de quelques semaines soit déjà mort. Mais il lui en fallait bien plus que cela pour perdre la joie de vivre. Après tout, ils obéissaient au roi, et lui, il n’était pas encore mort.
Bon, peut-être qu’il se laissait influencer par les autres s’il le déclarait « pas encore mort ».

Tripalior voulait que les chevaliers se portent volontaire pour remplacer le chef, ce qui coupa l’appétit sans fin du chevalier. Se porter volontaire… Quelle blague. N’était-ce pas au sous-chef de prendre ce poste? Et pourtant, Liam semblait être absent. Il supposa que ça devait être un dur coup de voir la personne qu’on assistait mourir ainsi, avant de même avoir commencé une mission… Katara se proposa la première, sans donner ses raisons toutefois, et Raven se contenta de la regarder d’un air rêveur. Prendre le relais… Est-ce que Raven en était capable? Peut-être. Il se voyait plutôt comme un bras droit, comme le complément des autres chevaliers ― peut-être moins Red, vu qu’ils étaient plutôt similaires, mais il savait très bien que Red n’aurait jamais voulu d’un poste de leader ― mais il aurait pu prendre le commandement, à cause qu’il avait justement ce manque d’empathie magique. Il pouvait se distancier des autres, il pouvait ignorer leur point de vue, et ça, c’était malheureusement parfois crucial à la prise de bonnes décisions. Il fallait être capable de gérer toute la responsabilité, le poids des vies de tous les membres de l’Ordre ― les futurs écuyers et les prochaines générations à venir ― et ce n’était pas une chose à souhaiter. Il en était capable. Il ne le désirait pas, mais… il le pouvait.

― « … s’il vous faut un autre candidat, maître Tripalior, je me propose. Pour les deux listes, » laissa tomber Raven après s’être lécher les doigts du gras de poulet. « Je suis bon pour infiltrer les foules, je sais me faire discret. Et si vous avez besoin d’un leader, je saurais me montrer noble. » Du bas de sa paume, afin de ne pas étaler du gras sur sa tête, il replaça des mèches derrière son oreille, ne préférant ne pas s’attarder sur le sujet de chef. Après tout, ça, on pouvait toujours régler ça plus tard, tant qu’ils avaient un supérieur immédiat ― que ce soit le mage ou le roi. Une mission par contre…

― « Est-ce qu’on sait si ces vaisseaux sont encore là? Est-ce qu’ils se sont approchés de la rive? » Cela ne dérangeait pas en tant que tel d’aller jusqu’à Zénor « pour le rien », mais… ils y allaient pour quoi, au juste? Si les bateaux avaient disparus et qu’ils ne s’étaient pas approchés de la côte, que pouvaient-ils y faire? Allaient-ils devoir longer la côte au grand complet pour vérifier qu’il n’y avait pas d’ennemis dans les parages? Mais si l’ennemi avait déjà débarqué… alors peu importe ce que le mage dirait, Raven y irait. Seul ou pas. Et probablement pas en tant que chevalier.

Question de… vous savez, pas déclarer haut et fort « allo je suis ton ennemi, le seul gardien d’Enkidiev, tue-moi », quelque chose du genre quoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morgan
Modo ▪ Chevalier d'Émeraude
♦ Inscription : 17/07/2018
♦ Missives échangées : 5
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Oct - 18:05
Morgan regardais dehors, par la fenêtre de ça petite chambre de l'aile des chevaliers. Il faisait encore nuit et la réunion annoncer était seulement dans plusieurs heures, pourtant il n'avait pas sommeil. Il ne portait pas encore sont armure d'apparats, simplement les vêtements qu'il arborait habituellement lorsqu'il vadrouillait la campagne en recherche de personne à soigner. Un long manteau de cuir noir, des bottes dans la même teinte, qui contrastait avec la peau banche qu'il ne réussisait pas à faire bronzer. Il n'avait pas sommeil, car une peur le morfondait. Le rôle de chef était disponible et maintenant le rôle de sous-chef aussi, Liam aillant quitter la forteresse sous le couvert de la nuit. Les chevaliers d'émeraudes avaient été élever depuis le plus jeune âge dans l'esprit de fraternité de l'ordre, mais les hommes sont attirés par le pouvoir depuis toujours... Il ferma les yeux et sortie de sa chambre pour errer dans les couloirs, son esprit fonctionnant à plein régime. Qui pourrait les remplacer? Katara? Le simple fait d'imaginer cette fée frivole à la tête de leur ordre réussis à lui arracher un sourire maussade. Redysco? Il était plus proche de la bête que de l'homme. Raven? Pourquoi pas... si l'on oublie ses manières qui laissent parfois à désirer il pourrait prendre ça place. Enfin... nous verrons bien..
_________________________________________________________________

Morgan entra dans la grande salle ou se tenait la réunion en souriant poliment à ses frères d'arme. La fatigue n'avait pas encore réussis à le recouvrir et il se sentait en pleine forme... l'un des avantages d'être de nature elfique sans doute. Il s'assit calmement à la table et haussa un sourcil en voyant autant de personnes réclamer le titre de chef. On dirait des charognards ce jetant sur une carcasse... Étrange certe, mais surtout décevant. Le jeune elfe ce leva et balaya sont regard sur les chevaliers avant de prendre la parole.

Mes frères et soeurs, j'aimerais vous rappeler que ce poste inclue de nombreuse responsabilités. ne laisser pas le gout du pouvoir vous montez les un contres les autres et laissons le mage Tripalior trancher dans sa grande sagesse. En ce qui me concerne, j'épaulerais si vous le souhaitez le nouveau chef qui sera nommé, mais ne tiens absolument pas à ce poste.

Il se retourna vers le mage avant de continuer.

Pour ce qui est de cette mission, j'accompagnerais mes frères et soeurs jusqu'à zénor. Il faut bien que quelqu'un soit la pour les soignés...Il avait dit ses mots d'une façon légèrement moqueusement, mais guère méchante. Depuis sont adolescence il soignait les blessures des membres de l'ordre, alors il ironisait régulièrement sur cet état de fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tripalior
Modo ▪ Magicien d'Émeraude
♦ Inscription : 21/11/2017
♦ Missives échangées : 14
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Oct - 7:11
J'écoutais bien sûr la déclaration de chacun des chevaliers avec du recul. Red en chef, je savais que je pouvais tout de suite oublier ça, ce n'était même pas une question. Par contre tous les autres, sauf Morgan se proposaient pour le rôle de chef sans réellement parler de leurs motivations. C'était vraiment triste, je ne pouvais pas nommer de chef dans ce genre de condition. Un seul en était digne, mais il était assez sage pour refuser, dommage ou pas... J'aurais aimé clore le sujet maintenant, mais visiblement, c'était impossible. Je ne remettais pas leurs valeurs et leurs bonnes fois en cause, mais leur sagesse. Quoi qu'avec Morgan comme sous-chef... Mais même à ça, il était le seul à prendre du recule pour rappeler aux autres que le pouvoir n'est pas supposer leur monter à la tête. Je me demande même ce qu'ils ont fait et a quoi ils ont songer, ils devaient bien savoir a la mort de leurs soeur que ce moment allaient arrivé, le seul fait qu'ils semble jamais en avoir parler entre eux me troublait.

Je soupirai suite a ce que Morgan leur ajouta, j'avais rien a ajouter a ce sujet, regardant Le guérisseur de l'ordre avec une certaine crainte, surtout dû au fait qu'il déclarait ne pas vouloir le poste, les deux seul candidat viable, a mon point de vue était Morgan et Katara, Raven manquant trop de manière. Ce genre de chose pourrait ternir l'image de l'ordre. À mon tour, je devais de leur répondre :

-Mes amis, j'aurais bien aimé trancher la question du nouveau chef de l'ordre, mais a ce que je vois, vous n'avez jamais constaté tout ce qu'il y avait derrière tout ça et Malheureusement, seul Morgane a fait preuve de sagesse en prenant un peu de recule et en voulant commencer petit à petit en voulant épauler la personne choisie. Mon regard se détourna vers Morgan avant d'ajouter : Je ne sais pas si je dois être content ou triste du fait que tu n'as pas postulé, car en refusant, je peux pas directement te remettre les responsabilité, mais par contre, tu as démontré une foi de plus ta sagesse. Mon choix est Morgan, si celui-ci l'accepte, sinon je ne trancherais pas la question aujourd'hui, question de réfléchir à la question. Vous pourrez tous venir me voir afin de m'y aider. Pour ce qui est de cette mission, encore une foi, pensez-y, car si tout le monde part pour Zénor, il n'y a plus personne ici. Mais je vais vous laisser débattre la question entre vous avant, chose que vous auriez du faire avant cette rencontre pour le rôle de chef.


Cette dernière critique était réellement nécessaire? Je vous rassure que oui, c'était plus une façon de leurs dire que je ne serais pas toujours la pour aider a prendre des décision, encore pire, le plus important des décisions seront prise sans moi sur les champs de batailles. J'aurais bien diriger l'ordre moi-même, mais je n'avais jamais appris a me battre sans ma magie et j'aurais fort a faire ici avec les générations futures à former et la royauté à conseiller. Quoi que je ressentais toujours ce rêve au fond de moi, devenir le rempart qui protégeais les innocents, mais ce n'étais pas ma destiné. J'espérais qu'ils avaient compris le message.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Redÿsco
Admin ▪ Chevalier d'Émeraude
♦ Inscription : 21/11/2017
♦ Missives échangées : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Nov - 17:53

Redÿsco ne se sentait plus vraiment concerné. Il avait dit haut et fort qu'il n'était pas intéressé pour le rôle de chef de l'ordre d'Emeraude. Il savait de toutes manières qu'il y avait bien des candidats potentiels qui seraient capables de guider les autres et endosser ce titre important. Pour sa part, il se savait beaucoup trop indépendant et détaché du groupe pour le réclamer. Et c'était très bien ainsi.

Il écouta donc d'une oreille distraite la discussion et les arguments de chacun. Raven et Katara se disputait la place. Ils avaient tous deux les qualités pour devenir chef. Morgan quant à lui déclina l'offre, comme Red.
Ce fut Tripalior qui trancha donc, et ce dernier sembla ne pas tenir compte de l'avis de celui qu'il avait choisi. A la place de Morgan, le loup se serait senti bien ignoré, malgré la flatterie d'être choisi pour chef. Après tout, le soigneur avait bien souligné le fait qu'il ne désirait pas prendre ce poste. Le mage prenait décidément la grosse tête.
Le reste de ses paroles confirma cette pensée dans la tête du brun. Il leur parlait comme à des enfants. Redÿsco n'aimait pas du tout cela, étant donné que Tripalior avait grandi avec eux, et qu'il n'était pas beaucoup plus vieux ni plus expérimenté. Pour qui se prenait-il ?

Etre mage d’Émeraude ne lui autorisait pas à les considérer comme des idiots immatures. Et puis, clairement pour prendre des décisions, ils n'avaient pas besoin de lui.
Cette réunion avait lieu expressément sous les ordres du roi. Et seulement du roi. Que Tripalior en prenne les rênes ne lui autorisaient pas tout. Si le roi avait décrété utile qu'il participe et soit présent, tant mieux pour lui. Mais d'ici les missions à venir à l'extérieur, il ne serait pas là, et les chevaliers feraient très bien sans lui. Ils n'étaient plus des enfants.

« Calme tes nerfs, Tripalior. Nous sommes tous des adultes ici. »


Redÿsco promena son regard sur les autres chevaliers présents.

« Emeraude est en sécurité pour le moment. Le royaume est situé profondément en Enkidiev. Si l'ennemi présumé accoste, il mettra du temps à venir taper à nos portes. Je ne vois pas pourquoi tu t'inquiètes de notre absence ici, pour quelques temps. »

Il se redressa quelque peu.

« De toute manière, nous devons présenter l'Ordre à tous les dirigeants et les mettre au courant de tout cela, en plus de nous rendre à Zénor pour enquêter sur ces navires. Donc, je pense que tous les chevaliers seront bien occupés à l'extérieur d'Emeraude. Et ce ne serait pas la première fois que l'Ordre entier sortirait du royaume, si j'en crois les écrits relatant les faits des anciens chevaliers. Alors détends toi un peu. Nous ne sommes plus des enfants, après tout. »

Il insista bien sur cette dernière phrase en fixant le mage. Son titre ne lui donnait pas le droit de jouer au petit chef avec eux. Bien que ses pouvoirs étaient grands, Red ne tolérerait pas qu'il en devienne condescendant.




“Perhaps we'll meet again”

replied the wolf.


I’m out of my head of my heart and my mind 'cause you can run but you can’t hide, I’m gonna make you mine. Out of my head of my heart and my mind 'cause I can feel how your flesh now is crying out for more.
Redÿsco hurle en #B22222.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Katara
Admin ▪ Chevalier d'Émeraude
♦ Inscription : 21/11/2017
♦ Missives échangées : 32
Localisation : Au château d'Émeraude pour le moment
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Nov - 15:16
    Ils n'étaient pas encore si nombreux mais ils savaient comment défendre leur terre. Ils avaient tous des capacités magiques qui leur permettait de sauver des vies en plus de la leur, c'est pourquoi ils avaient été envoyés à Émeraude dès leur plus jeune âge. Katara aussi d'ailleurs. La jeune femme participait maintenant à une réunion avec ses frères d'armes et le magicien d'Émeraude. Il s'agissait d'une mission de sauvetage et de préservation des pays d'Enkidiev mais actuellement, le rôle de Chef de l'Ordre était disponible et la jeune femme avait le goût de prendre la tête de l'Ordre de chevalier. Il n'y avait pas grand monde qui le voulait autre que Raven et elle, mais quand le magicien annonça que c'était Morgan qui allait avoir le poste, la jeune femme sentie la rage bouillé à l'intérieur et elle dit tout haut ce qu'elle pensait d'un ton plutôt sec : « Morgan qui a le poste alors qu'il n'a rien fait pour le demander ! » Sous l'effet de la colère, ses yeux avaient pris une teinte mordoré et elle s'autorisa à prendre une grande respiration histoire de ce calmer. Katara avait été un peu rebelle mais pas au point de discuter les ordres du magicien. Comme pour confirmer les pensées qui se bousculait dans sa tête Katara répliqua : « C'est du n'importe quoi tout cela. On aurait du aller voir Sa Majesté et régler tout cela au plus vite car la mission ne commence pas et l'ennemi on ne sait jamais quand il débarquera. Et puis, Redÿsco a raison : Émeraude est bien situé sur le continent et si l'ennemi perce nos défense c'est que le problème vient de nous, et non du fait qu'en ce moment on perd notre temps. Nous ne sommes plus des gamins sans défenses nous sommes devenus des adultes qui avons appris a se battre et appris l'art de la magie. Si jamais l'ennemi se rend jusqu'à Émeraude, autre que par les cheveux, Redÿsco et moi serons capables de retourner sur ces terres sous notre forme animal »


When man and beast become one
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Raven
Chevalier d'Émeraude
♦ Inscription : 27/08/2018
♦ Missives échangées : 3
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Nov - 17:11
Le goût du pouvoir, hum? Ironiquement, Raven eut l'impression que ce genre de remarque ne s'adressait pas qu'à lui et Katara ― de toute façon, il ne se sentait nullement concerné, puisqu'il n'avait que suggérer son nom, sans véritablement espérer obtenir le poste. D'ailleurs, celle qui était à l'épreuve dans cette situation s’assombrit de manière dangereuse. « Calme-toi, calme-toi! La décision n'est pas finale, on décidera de ça plus tard! » dit-il tout bas à intention de sa consœur, en lui faisant signe de baisser sa colère interne de ses mains, sans toutefois la toucher ― après tout, il n'avait nullement besoin d'empathie pour savoir que personne ne voulait se faire toucher par des doigts graisseux.

Cela dit, il fut piqué autant que Red et Katara par la dernière réplique du mage. « Cette rencontre était pour décider du nouveau chef? Je croyais qu'on était ici pour parler de mission! » répliqua-t-il avec un petit rire confus et un grand sourire, en dévisageant le magicien. Après tout... Raven venait de lui demander plus de détails, et celui-ci ne faisait que les sermonner pour ne pas être le « chef idéal ». Ne voyait-il pas que la priorité des chevaliers ici présents était d'aller en mission? Même Katara semblait plus intéressée par l'action que par un titre! « Nous n'avons pas besoin d'un chef pour le moment, on décidera de ça après l'urgence passée. Est-ce qu'on sait si ces navires sont encore là, Tripalior? Est-ce qu'ils se sont approchés de la rive, Tripalior? » demanda-t-il à nouveau, avec plus d’insistance. Les sermons, c'étaient beaux, mais lui, c'était des informations qu'il voulait. Des réponses. Il voulait un briefing pour leur mission, pas une chicane!

Le chevalier promena son regard entre Red et Tripalior. Il passa une nouvelle fois sa paume sur sa tempe, ramassant quelques cheveux, en signe de conflit interne. Il comprenait le point de vue des deux hommes, même s'il se rendit vite compte que le chevalier se basait sur une théorie différente. Oui, il était vrai que si l'ennemi était à Zénor... mais ça pourrait être une ruse pour mobiliser leurs forces là... mais pourquoi ils attaqueraient Émeraude... il fallait peut-être un chevalier à la maison au cas où?... un homme à la base, ça pouvait toujours être pratique...
Mais ce n'était pas pour les mêmes raisons que Red qu'il pensait cela.

― « Mes excuses, mon cher frère, mais je suis d'avis avec Tripalior. Non pas pour protéger Émeraude d'un éventuel danger, mais pour donner confiance au peuple. J'aimerais, si vous me le permettez cher mage, restez ici auprès du peuple, afin qu'ils soient rassurés. Que quelqu'un reste auprès d'eux pour leurs petits soucis à eux, et qu'ils ne prennent pas l'absence de tous leurs chevaliers comme un grave abandon, un signe d'un danger terrible. » Il s'était levé, et il fit une révérence devant le mage, afin de lui implorer son accord. Il savait que cela allait fâcher ses confrères, qu'ils allaient rouspéter qu'ils n'étaient pas les serviteurs du mage, mais Tripalior agissait en ce moment comme représentant du roi...

― « Je crois qu'il serait préférable qu'on se présente aux autres royaumes après cette mission, et après qu'on choisisse un nouveau chef. Cela pourrait paraître étrange aux autres souverains qu'on n'ait pas de porte-parole, et je crois qu'on est tous du même avis que la mission a la priorité ultime en ce moment. La publicité auprès des autres royaumes, on fera ça plus tard, » déclara-t-il, comme une suggestion, sauf sur un ton plutôt décisif, comme s'il décidait pour tout le monde. « Et... bon, je vois que vous voulez tous y aller, moi aussi certes, mais Morgan est un meilleur guérisseur que moi. Il a besoin d'être sur la côte. Mes talents en guérison sont assez suffisants pour pouvoir le remplacer ici. Et si jamais j'ai besoin de vous ici, je vous envoie un appel par télépathie? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morgan
Modo ▪ Chevalier d'Émeraude
♦ Inscription : 17/07/2018
♦ Missives échangées : 5
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Nov - 18:16
Morgan soupira longuement en regardant ses frères et soeurs d'armes. Cette rencontre commençait à sentir le roussie, autant pour le mage que pour les chevaliers. Il n'avait pas l'air de comprendre que Tripalior était leur supérieur. Tripalior quand a lui oubliait qu'il n'avait pas une vulgaire armé de royaume devant lui, mais l'ordre d’émeraude. Tous autour de cette table était près a mourir pour Enkidiev, mais le voila qui les traitait comme des enfants. Il devenait urgent de mettre fin à cette réunions pour aller à zénor voir ce qui ce passait. Dans ce genre de situation chaque minute était importante. Voilà pourquoi il ce leva lentement, attendant le silence et que tous le regarde pour prendre la parole d'un ton tranquille et dégoulinant de reproche pour le mage.

Maître Tripalior, vous me mettez dans une situation embarrassante. Malgré tous, pour le bien de notre ordre j'accepte de prendre le poste de notre ancienne soeur d'arme. Je dirigerais l'ordre d'émeraude, mais sachez qu'en temps que chez je me réserve le droit à notre retour de mission de nommé quelqu'un d'autre.

Il inclina lentement la tête et fit un clin d'oeil à Katara pour lui indiquer qu'il avait remarquer la colère qui bouillait encore dans sont coeur. Il aimait bien cette jolie fée un peu frivole et qui avait tendance à s'emporter. Pour l'instant il sera chef, mais a moins d'un événement contraire il comptait bien lui remettre le titre.

Mes frères, voici donc notre plan. Raven restera ici pour me remplacer en tant que guérisseurs. Dès maintenant, moi, Katara et redysco allons nous préparez et partir pour zénor. Une fois que nous aurons sécurisez l'endroit s'il ce passe réellement quelques choses, nous reviendrons ici pour nous séparez à travers les royaumes. Est-ce que ce plan conviens à tous?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tripalior
Modo ▪ Magicien d'Émeraude
♦ Inscription : 21/11/2017
♦ Missives échangées : 14
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Nov - 7:50
J'avais en effet pas encore répondu à la question de Raven et pour cause... je n'avais que bien peu d'information, j'allais donner ce que j'avais quand je fus bombarder de commentaire en tout genre, il semblerait que seul Raven et Morgan ai réellement compris ce que je voulais dire. Ils avaient raison sur un point : la mission avant tout. , pour ce qui est du poste de chef de l'ordre, nous en rediscuterons en temps et en heure. La proposition de Morgan semblait tenir debout, jusqu'au clin d'œil a Katara, car je connaissais la suite et hors de question. Je répondis premièrement à la question au sujet des navires :

-Ils sont lents et assez loin, j'ignore combien. Tout ce que je sais, c'est qu'ils approchent en effet de la côte.

Ah oui, pour ce que Red disait, je le fixai d'un air sérieux, j'avais jamais traité qui que ce soit de gamin, mais puisqu'il semblait dire que je leur affichais une telle insulte... Pourquoi ne pas remettre les choses aux claires... Plus tard. Pourquoi garder un homme ici ? Oui premièrement pour soigner les gens, mais pas que... je voulais aussi quelqu'un pour enquêter avec moi au sujet de la mort du chef, chose que je suis surpris de ne pas voir déjà fait puisqu'il s'agissait de l'une de leurs sœur d'arme. Je me retournai à nouveau vers Raven et lui dit :

-Oui, cela serait même apprécier puisque nous allons essayer de découvrir ce dont il est arrivé a votre sœur morte. Je te remerci d'avance pour ton aide. Je me tournai vers Morgane et lui dit: à condition que j'ai mon mot a dire au sujet de cette nomination, pas que je ne te fais pas confiance, mais je connais la suite logique si je n'impose pas cette condition.


Je le retournai alors vers Red et le foudroyai du regard, je n'avais certainement pas peur d'eux. Je les tenais certe en haute estime, mais il y avait des limites à s'emporter pour des mots que je n'avais pas dits.

-Red, qui ici a parler de gamin ? Tu es le premier à prononcer ce mot. C'est étrange que tu déformes ainsi mes dires. J'ai simplement fait une critique.


Je m'adressai alors a tous suite a la révélation du résumer que Morgan venait de faire avant de dire :

-Oui, ce plan me va également.

Je regardai alors Katara, je n'avais pas voulu ainsi la fâcher je lui dis alors par télépathie « je ne m'opposerais pas à toi si je ne dois pas le faire, j'ai offert le poste a Morgan, pas contre toi, mais pour sa résistance, c'est moi qui ai besoin de temps pour réfléchir avec qui je voudrais travailler et aussi, donner la chance aux autres de pouvoir donner leurs avis sur ce sujet, sache que ta sœur d'arme était aussi ma meilleure amie, j'avais simplement besoin d'un peu de temps» cette vérité était bel et bien incomplète, mais bon, je n'avais pas menti.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Redÿsco
Admin ▪ Chevalier d'Émeraude
♦ Inscription : 21/11/2017
♦ Missives échangées : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Déc - 17:42
Alors là, c'était la meilleure. Tripalior n'assumait rien du tout et pire, il pointait du doigt le loup d'Emeraude alors que même Katara avait soutenu ses propos. Le mage commençait à prendre la grosse tête depuis qu'il avait monté en grade et pris la haute fonction qui lui revenait après ses études. Redÿsco se renfrogna, bouillonnant intérieurement. Les paroles de Morgan le retenait de jeter la table à la figure du mage.

Il partirait donc avec Katara et le nouveau chef intérimaire de l'Ordre vers Zénor afin d'enquêter sur les navires louches qui rôdaient près des côtes. Cette décision atténua quelque peu sa colère, et il écoutait alors sagement le reste de la conversation. Il partait. Il sortait d'Emeraude. Il allait pouvoir courir dans la nature et voyager. C'était tout ce qui lui importait.

Le brun décida donc qu'il était temps de calmer sa faim, tout en écoutant le reste de la réunion. La tournure qu'elle avait pris lui convenait parfaitement : il partait en mission extérieure, quoi de mieux pour lui. Red se servit dans ce qu'avait entamé Raven. Le goût de la viande finit par apaiser son esprit.




“Perhaps we'll meet again”

replied the wolf.


I’m out of my head of my heart and my mind 'cause you can run but you can’t hide, I’m gonna make you mine. Out of my head of my heart and my mind 'cause I can feel how your flesh now is crying out for more.
Redÿsco hurle en #B22222.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Katara
Admin ▪ Chevalier d'Émeraude
♦ Inscription : 21/11/2017
♦ Missives échangées : 32
Localisation : Au château d'Émeraude pour le moment
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Déc - 21:04
Je manque cruellement d'inspiration ):

    Son sang commençait à bouillir. Soudain, elle remarqua que les autres autour d'elle avait quelque peu changer de couleur. Elle sentie ses canines allongés et elle s'obligea à se calmer. Pas besoin de blesser un camarade inutilement. Malheuresement, Katara avait une caractéristiue différente de ses camarades, excepté peut-être Redÿsco : quand elle se mettait en colère, ses yeux devenait mordoré et ses crocs s'allongeait plus que des dents humaines normale. Souvent, quand sa colère était trop intense, elle finissait par devenir un magnifique bête noire comme la nuit. Tripalior avait beau leur avoir enseigné la magie durant des années, il n'était pas moins incompétent à cet instant. Katara aurait préféré que le roi soit présent mais comme il était indisposé elle devait se contenter du magicien. Katara avait vingt et un an... Pas cinq. Elle pouvait prendre des décisions parfaitement toute seule. La jeune femme se leva : « Puisque je dois partir avec Morgan et Redÿsco, je part maintenant. Nous avons perdu assez de temps... Bonne chance pour tenter de me faire des remontrances par la suite... »


When man and beast become one
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enkidiev's Souls  :: ENKIDIEV  :: Royaume d'Émeraude :: Château d'Émeraude :: Intérieur du château-
Sauter vers: